SEO, SEA et SMO : ce qui se cache derrière ces acronymes

Parce que l’univers du web a son propre vocabulaire, il n’est pas toujours aisé pour les novices de s’y retrouver, et ce d’autant plus que de nombreux acronymes sont utilisés et qu’ils se ressemblent parfois. Aujourd’hui, nous vous invitons donc à découvrir ce qui se cache derrière les acronymes SEO, SEA et SMO.

Le SEO (Search Engine Optimization)

Derrière l’acronyme SEO, se trouve l’ensemble des techniques dites de « référencement naturel » d’un site web.

L’objectif d’une stratégie SEO est de positionner un site web dans les tout meilleurs résultats des moteurs de recherche (et principalement de Google). Ces derniers utilisent effectivement de puissants algorithmes s’appuyant sur de nombreux critères pour classer les pages web en fonction de leur pertinence avec la requête effectuée.

Certains de ces critères sont bien connus des référenceurs et sont donc à la base de leur travail : contenu de qualité, liens entrants (en savoir plus sur le netlinking en 2018), balises HTML optimisées…

A noter que si vous êtes novice dans l’univers d’Internet et que vous désirez porter un projet web, un logiciel de référencement comme CoachSEO pourra être un allié de premier choix.

Le SEA (Search Engine Advertising)

Un peu moins connu que le SEO, le SEA regroupe toutes les techniques dites de « référencement payant » des sites Internet.

Même si les puristes refuseront que l’on résume le SEA à l’achat de liens sponsorisés, force est de constater qu’aujourd’hui il s’agit de la technique la plus utilisée, Google Adwords étant la plate-forme incontournable pour mettre en place une stratégie SEA.

De manière concrète, les annonceurs achètent aux enchères (le plus souvent) des requêtes sur lesquelles ils sont bien positionnés pour une durée déterminée.

Le SMO (Social Media Optimization)

Parce que les moteurs de recherche ne sont pas le seul moyen d’accroître la visibilité d’un site Internet, le SMO s’est considérablement développé ces dernières années. Eh oui, les réseaux sociaux présentent de vrais atouts pour améliorer encore la visibilité de votre vitrine web.

La création de profils et de pages sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram, YouTube…) et une bonne alimentation de ces dernières peuvent vous aider à doper le trafic vers votre site web. Quant aux influenceurs, ils peuvent s’avérer être de précieux alliés… ou ennemis !

SEO, SEA et SMO sont des acronymes qui qualifient tous des techniques pouvant permettre d’améliorer la visibilité d’un site web. C’est d’ailleurs ce qui explique qu’ils sont les 3 pans de ce que l’on appelle le SEM (Search Engine Marketing).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.