La Chine n° 1 en cyber-espionnage

Dans un rapport rendu public, le Pentagone a accusé le gouvernement chinois d’avoir mené des cyberattaques pour collecter des informations sur le programme de défense américain..

Alors que la chine démenti fermement les chiffres annoncés, les Etats-Unis ont promis une réaction « vigoureuse » aux vols de secrets industriels, une tendance en « accélération » selon un document publié par la Maison Blanche au moment où la Chine a été classée la source n° 1 mondialement pour les attaques informatiques des centre d’hébergement des serveurs américains.

D’après les experts américains en sécurité informatique, les hackers chinois ont multiplié depuis quelques années leurs tentatives de cyber espionnage des datacenters et et des serveurs dédiés aux stockage des données à titre industriel et surtout militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.