Chrome signale désormais les sites HTTP comme « non sécurisés »

Depuis de longs mois, Google annonçait que son navigateur web allait signaler les sites HTTP comme non sécurisés. Eh bien, depuis le 24 juillet 2018, c’est chose faite étant donné que Chrome 68 veut récompenser les sites ayant adopté le protocole HTTPS.

Les limites du HTTP invitent Google à passer à l’action

Alors que Google œuvre depuis de longues années pour un Internet plus sûr, son travail de sape commence à être récompensé.
Preuve en est, s’il a fallu près de 20 ans pour que 40% des pages web adoptent un protocole offrant une sécurité optimale, il n’a fallu qu’un an supplémentaire pour que 10% supplémentaires de pages web suivent le mouvement.
Mais pour la firme de Mountain View, ce n’est pas assez et les sites HTTP sont encore trop nombreux. Il faut dire que ce protocole pose de véritables problèmes. Des personnes malintentionnées peuvent effectivement profiter des faiblesses du HTTP pour intégrer des trackers ou des publicités intempestives ou encore pour orienter les internautes vers de faux sites pouvant servir à collecter des données illégalement.
C’est d’ailleurs parce que ces dangers existent que Chrome 68 alerte sur les sites HTTP.

Des mesures graduelles pour signaler les sites HTTP

Chrome a décidé d’y aller crescendo pour alerter sur les sites HTTP. Ainsi, jusqu’à présent, un message informait seulement l’internaute qu’il était sur un site non sécurisé lorsqu’il remplissait un formulaire ou surfait en navigation privée.
Depuis le 24 juillet, Chrome affiche la mention « Non sécurisé » à côté de tout site n’utilisant pas le protocole HTTPS. La prochaine version du navigateur web ira encore plus loin en affichant cette même mention en rouge afin que l’internaute ne puisse passer à côté.
Par la mise en place de ces mesures graduelles, Google espère inciter les administrateurs de sites web à adopter le protocole HTTPS. Tout le monde serait alors gagnant puisqu’un Internet plus sûr profiterait à tout le monde.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.