4 pratiques à adopter pour mieux sécuriser votre site WordPress

À l’heure où le CMS WordPress propulse près d’un tiers des sites web, les porteurs de projet sur Internet ne savent pas toujours quels sont les bons réflexes à adopter pour sécuriser ce dernier. Aussi, voici 4 conseils à suivre si vous désirez que votre site WordPress soit une véritable forteresse.

La mise à jour régulière de WordPress

Afin de pleinement sécuriser votre site WordPress, le premier bon réflexe est de toujours tenir à jour WordPress. Il faut dire que de nouvelles versions sont très régulièrement disponibles étant donné que de nouvelles fonctionnalités sont fréquemment ajoutées et que le moindre bug est corrigé rapidement.

Dans la même lignée, il est essentiel de mettre à jour le thème retenu et les plugins puisque leurs développeurs veillent constamment à améliorer leurs produits.

Un hébergement WordPress sécurisé

Le choix de l’hébergement du site WordPress est parfois négligé. Pourtant, il est primordial de privilégier un hébergement compatible avec le CMS. Autrement dit, un firewall spécifique est requis. De même, l’hébergement doit supporter les ultimes versions de PHP et MySQL et disposer, de préférence, d’un outil de détection des fichiers intrusifs. Aussi, prenez soin de consulter les offres d’hébergement web et vous trouverez celle qui correspond à votre projet.

Le choix d’un mot de passe fort

Parce que les hackers n’hésiteront pas à avoir recours à la force brute pour casser votre mot de passe et avoir accès à toute l’interface de votre site WordPress, prenez le temps de définir un mot de passe fort.

Pour cela, intégrez-y des minuscules, des majuscules, des chiffres et même des caractères spéciaux, autrement dit créez un mot de passe qui ne pourra pas être découvert aisément.

La désactivation des rapports d’erreur PHP

Dès lors qu’un bug affecte le thème ou un des plugins que vous utilisez, il y a de fortes chances qu’un message d’erreur apparaisse sur l’écran des internautes lorsqu’ils ont recours à certaines fonctionnalités de votre site.

Seulement voilà, le message d’erreur peut en dire beaucoup trop s’il indique le chemin vers votre serveur. Aussi, il s’avère pertinent de désactiver les rapports d’erreur PHP afin que de potentiels hackers ne bénéficient pas d’informations clés pour pirater votre site WordPress.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.